Chômage de la Meuse et Opération Rivières Propres

Publié dans Environnement

Ah bon?
La Meuse chôme?
Mais qu'est-ce que c'est, le chômage de la Meuse, et à quoi cela sert?
En tout cas, il y en a qui relèvent leurs manches pour la faire toute belle en ramassant tous les déchets qui couvrent ses berges lors de l'Opération Rivières Propres. 

 

Le chômage de la Meuse a lieu cette année du samedi 15/09/2012 à 19h30 au lundi 08/10/2012 à 6h00.

A cette occasion, le Contrat de Rivière Haute Meuse organise une opération Rivières propres. En voici le détail

Samedi 22 septembre 2012 : une journée ouverte à tous

A l’occasion du chômage de la Meuse, la Cellule de coordination du Contrat de rivière Haute-Meuse (CRHM) et les communes de Namur, Yvoir, Anhée et Dinant organisent de 13h30 à 16h00 une grande Opération « Meuse propre ». Des bénévoles parcourront le lit asséché du fleuve pour y ramasser les déchets abandonnés par notre société. Une très belle occasion de donner un petit coup de pouce à notre environnement ! Vous avez envie de vous impliquer dans cette action ? Contactez-nous pour obtenir de plus amples informations ou pour vous inscrire :

Cellule de coordination du Contrat de rivière Haute-Meuse
081/77.67.32 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.crhm.be

En clôture de cette journée, la Cellule de coordination du CRHM et la Commune d’Yvoir vous convient ensuite à une Soirée festive « Lumières sur la Meuse » en rive droite des îles de Godinne avec, dès 19h, barbecue et exposition sur le halage. Vous pourrez ensuite vous balader le long d’un parcours éclairé dans le lit asséché de la Meuse qui sera jalonné de différentes animations :

 

• Le spectacle « Le Chant des Sirènes » vous emmènera à bord d’un bateau, le Typhon, où une compagnie maritime burlesque spécialisée dans les contes et tempêtes urbaines vous fera découvrir les sirènes mosanes …

• L’Eau vous sera chantée par Christine Gelders, auteur, compositeur et interprète, qui abordera en musique le thème de l’eau et de la pollution. Elle vous surprendra avec quelques chansons originales qui alterneront avec des airs bien connus de tous.

• Vous pourrez aussi découvrir la « plastimobile », une installation mobile de transformation et de recyclage de plastiques, assemblée par des élèves de l’Athénée Royal Jules Delot à Ciney-Havelange pour le compte de Federplast. Cette machine mettra en évidence le problème des déchets plastiques dans les eaux continentales et maritimes et aussi les solutions envisageables pour limiter ceux-ci.

• Enfin, des bonimenteurs égailleront le tracé illuminé de bougies à différents moments de la soirée.

L’entrée est gratuite, n’hésitez pas à nous rejoindre pour une expérience inoubliable et magique !

Trois semaines d’animations pour les écoles
Afin de sensibiliser les plus jeunes à l’écosystème du fleuve et aux problèmes de pollution par les déchets, différentes activités ont aussi été proposées aux écoles primaires et secondaires (de la 4ème primaire à la 2ème rénové) par les communes mosanes et des affluents de la Meuse :

• Deux structures, l’asbl Empreintes (en charge du CRIE de Namur) et la Cellule Environnement de la Province de Namur accueilleront à tour de rôle des classes pour une animation intitulée « Les vacances de la Meuse » afin de répondre aux questions telles que : Pourquoi dit-on qu’elle est au chômage ? A quoi ça sert de retirer l’eau ? Où vont les poissons ? Qu’a-t-on fait des bateaux ? Et que font ces oiseaux ?

• Des opérations « Meuse propre » ont aussi été proposées par la Cellule de coordination du CRHM aux écoles afin de permettre aux plus jeunes d’aussi apporter leur pierre à l’amélioration du milieu environnemental mosan. La sensibilisation environnementale des plus jeunes est primordiale pour l’avenir des générations futures !

La Cellule de coordination du CRHM

 

Mais au fait, qu'entend-on par chômage de la Meuse?

On dit que la Meuse est en chômage lorsque celle-ci est ramenée à son cours naturel. Pour arriver à cet état, les portes des barrages sont progressivement levées (ouvertes) et les eaux retenues sont évacuées. Hors période de chômage, les barrages augmentent la hauteur d'eau de la Meuse et permettent ainsi la navigation sur son cours.

Mais pourquoi avoir appelé cela "chômage"?

En fait, si le niveau d'eau est bas, les bateaux et péniches ne peuvent plus naviguer. C'est donc par rapport à eux que le terme "chômage" a été choisi.

Le chômage a-t-il lieu sur tout le cours de la Meuse?

Non, uniquement sur la Haute-Meuse belge, donc entre l'écluse de la Plante (près de Namur) et la frontière française. En France, certains biefs (partie entre deux écluses) sont aussi mis en chômage en fonction des travaux à réaliser.

Depuis quand met-on la Meuse en chômage?

Depuis que les écluses existent, soit depuis 130 ou 140 ans. Le but était d'entretenir et de remplacer le matériel défectueux des écluses et barrages.

Et aujourd'hui, que fait-on pendant le chômage de la Meuse?

Comme avant, on entretient les barrages et écluses et on en nettoie les portes. Mais en plus, on en profite pour faire quelques travaux de réfections des berges habituellement sous eau.

En combien de temps la Meuse se vide-t-elle?

Pour éviter les "coups d'eau" trop forts, les portes des barrages sont levées progressivement et en décalage. Ainsi, c'est l'écluse la plus en aval qui commence les manoeuvres (donc celle proche de Namur). On lui relève les portes de 10 cm. Une heure plus tard, on relève encore de 10 cm de cette écluse et en même temps, on lève de 10 cm les portes de l'écluse qui lui est la plus proche, côté amont (donc on remonte progressivement vers le côté français). Cette manoeuvre se poursuit jusqu'à relever complétement les portes de toutes les écluses.

En une journée, la vidange est terminée.

Et en combien de temps la Meuse se retrouve-t-elle son niveau?

Cela dépend du débit (le nombre de litres qui passe par seconde). Les portes sont refermées et le remplissage commence. Mais tout le débit ne peut pas être bloqué, il faut tenir compte du débit nécessaire pour la centrale de Tihange (vers Huy) et de celui de la Sambre. Si besoin, de l'eau peut être lâchée aux barrages de l'Eau d'Heure pour alimenter la Sambre et la Meuse.

Quelle hauteur d'eau perd la Meuse lorsqu'elle est en chômage?

Cela dépend du débit naturel du Fleuve mais en général, la Meuse perd entre 3 et 4 mètres de hauteur (au minimum 2,5 m).

Et que fait-on des bateaux?

Les dates de chômage sont annoncées un an et demi avant qu'il ne commence. Cette annonce se fait via un avis à la batellerie. Les bateliers se préparent en sachant qu'ils ne pourront pas naviguer sur la Haute-Meuse pendant 3 semaines. En principe, tous les bateaux doivent quitter la Haute-Meuse. Quelques endroits refuges existent, ce sont des endroits où il y a toujours suffisamment d'eau et où les bateaux peuvent stationner.

Pourquoi choisir la période de septembre-octobre pour mettre la Meuse en chômage?

Il s'agit en fait de la période où les débits dans les cours d'eau sont les plus faibles.

Et pourquoi mettre la Meuse en chômage tous les 3 ans?

A l'origine, la période de 3 ans correspondait aux délais raisonnables de remplacement des pièces et d'entretien des barrages.

A long terme, le chômage de la Meuse aura-t-il toujours lieu?

A priori oui parce qu'il permet de faire des économies importantes sur le coût des travaux. Hors de cette période, les travaux d'entretien nécessitent la mise en place de batardeaux (des poutrelles enfoncées dans le lit de la Meuse) qui créent une zone "à sec" dans laquelle les travaux peuvent se dérouler. Le coût de cette opération est très important.

Pourquoi, lors du chômage de la Meuse, de vastes portions du lit de la Meuse sont asséchées?

Il s'agit de zones qui n'ont jamais été draguées. La navigation en Haute-Meuse est concentrée de 15 à 55 mètres de la rive gauche. Il n'y a pas de navigation dans les passes droites des îles et ces passages constituent des hauts-fonds naturels.

Mis à part  le Contrat de Rivière Haute-Meuse, d'autres associations ou organisations ont-ils déjà mené des opérations spécifiques lors des chômages?

Oui, parmi ces opération, on peut relever certaines campagnes de fouilles archéologiques, des relevés des macros-invertébrés par des scientifiques, des campagnes de comptage de poissons... Et certains artistes ont même déjà réalisé des expositions dans le lit asséché!

Et pour obtenir de plus amples informations ?

Cellule de coordination du Contrat de rivière Haute-Meuse  (CRHM)
Rue Lelièvre 6  à  5000 NAMUR
Tél : 081 /77 67 32    -    Fax : 081/ 77 69 05
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site Internet : www.crhm.be

Article en partie extrait d'un texte du bulletin trimestriel n°49 du CRHM réalisé sur base d'une interview de Mr Hugues Petit, Ingénieur chef de District de la Direction de la Navigation du Ministère des Equipements et Transports de la Région wallonne.

Imprimer