• Le Port autonome de Namur

    Le Port autonome de Namur

    Pour déplacer des montagnes
  • Le Port autonome de Namur

    Le Port autonome de Namur

    La voie d’eau pour autoroute
  • Le Port autonome de Namur

    Le Port autonome de Namur

    Le monde à portée d’eau

- Vous désirez vous implanter chez nous?
- Envie de vous servir de la voie d'eau pour acheminer vos produits ?
- Profiter des infrastructures et des services offerts par le P.A.N.?

Soyez les bienvenus.
Nous pouvons vous proposer une solution adaptée à vos besoins.



En savoir plus

    

L’Intermodalité en Wallonie, c’est 450 km de voies navigables et 1 665 km de voies ferrées reliées à toute l’Europe, mais aussi…

L’Intermodalité en Wallonie, c’est 450 km de voies navigables et 1 665 km de voies ferrées reliées à toute l’Europe, mais aussi…

En Wallonie, les cours d’eau navigables et le réseau routier sont gérés, équipés et modernisés par le Service public de Wallonie - Mobilité et Infrastructures (SPW-MI). La gestion du réseau ferroviaire est, quant à elle, une compétence fédérale !

En Wallonie, la gestion, l’aménagement et l’équipement des zones portuaires reviennent principalement aux quatre ports : le port autonome du Centre et de l’Ouest (PACO), le port autonome de Charleroi (PAC), le port autonome de Namur (PAN) et le port autonome de Liège (PAL).

Ce sont eux qui aménagent les terrains situés le long de la voie d’eau et attribuent les concessions aux entreprises pour les occuper.

Un réseau fluvial qui s’adapte

Sur le réseau wallon des voies navigables, au fil des ans, on constate une diminution du nombre de bateaux, mais aussi une augmentation importante (23 %) du tonnage moyen par bateau qui affiche une moyenne de 1 020 tonnes. Tenant notamment compte de cette évolution, le SPW-MI modernise son réseau en permettant le passage de plus gros bateaux.

Curieux d’en savoir plus ?

Direction du Transport et de l’Intermodalité des Marchandises (SPW-MI)

+32 (0)4 220 87 50 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

#Wallonie #intermodalité #transportmarchandises #transportfluvial #transportferroviaire

 

Les chiffres du transport fluvial et de l’intermodalité

 

En image et en chiffres ! Un aperçu général du transport fluvial et de l’intermodalité en Wallonie.

En Wallonie, la mobilité globale est constituée à 90 % par le transport de personnes et à 10 % par le transport des marchandises.

En Wallonie, les parts modales du transport de marchandises sont réparties ainsi : route = 84%, rail= 9 %, voie navigable = 7 %

En Wallonie, la route (les camions) est responsable de 99 % des émissions de CO2du transport terrestre de marchandises.

En Wallonie, chaque année, le transport fluvial avoisine les 40 millions de tonnes de marchandises, soit 2 millions de camions en moins sur nos routes ! Mis l’un derrière l’autre, cela représenterait une file de camions de 40 000 km, soit le tour de la terre !

En Wallonie, le transport fluvial représente : environ 13 Mt d’exportations et environ 10 Mt d’importations.

En Wallonie, les matériaux de construction sont la catégorie de marchandises la plus transportée par bateau. Mais on peut acheminer presque tout par voies navigables. Surtout quand on le fait via des conteneurs qui permettent de passer d’un mode de transport à un autre en demandant le moins de manipulation possible. En Wallonie, le nombre de TEU (TEU ou EVP = conteneur) est en augmentation continue depuis 2013.

#Wallonie #intermodalité #transportmarchandises #transportfluvial #transportferroviaire

©SPW-DTIM